22 octobre 2021

Fin du suivi de captage des jeunes invertébrés à SPM

Une première étape de la thèse de Nathalia Byrro-Gauthier est franchie !

Depuis fin juin 2021 nous avons mis en place deux suivis mensuels du captage des jeunes invertébrés en rade de St-Pierre et en baie de Miquelon. L’objectif de cette action est de tester l’hypothèse que le trafic maritime peut moduler l’intensité de la fixation larvaire des moules, pétoncles et d’autres espèces marines.

Pour cela, nous avons disposé 5 mouillages équipés de collecteurs japonais à des distances croissance d’un haut-parleur sous-marin émettant 25% du temps le bruit d’un cargo arrivant au port puis le quittant.

Le protocole fait l’objet d’un chapitre du doctorat de Nathalia, sa mise en œuvre par les chercheurs de BeBEST et le suivi a été réalisé par Thomas Uboldi, futur PhD de l’UQAR/ISMER et UBO. Les échantillons sont acquis, leur dépouillement pourra commencer dès début novembre.